24 HEURES

🗳️🇸🇳 Début Anticipé de la Campagne Présidentielle au Sénégal: Un Scrutin Sous Haute Surveillance

La campagne pour l’Ă©lection prĂ©sidentielle au SĂ©nĂ©gal a dĂ©marrĂ© dans un contexte de vive tension, annonçant un premier tour du scrutin prĂ©vu pour le 24 mars. Ce lancement anticipĂ© survient suite Ă  l’annonce d’un report, l’Ă©lection Ă©tant initialement prĂ©vue pour le 25 fĂ©vrier. Alors que les règles stipulent que la campagne devrait officiellement commencer Ă  minuit, plusieurs candidats ont dĂ©jĂ  entamĂ© leurs dĂ©marches, marquant un dĂ©but fervent de la pĂ©riode Ă©lectorale.

Ces prĂ©tendants au poste prĂ©sidentiel sont actuellement engagĂ©s dans l’enregistrement de leurs spots de campagne Ă  diffuser sur la tĂ©lĂ©vision nationale, bĂ©nĂ©ficiant chacun d’un temps d’antenne dĂ©terminĂ© pour adresser les Ă©lecteurs. La campagne Ă©lectorale, qui s’Ă©tendra sur 12 jours, est nettement plus courte que lors des prĂ©cĂ©dentes Ă©lections, oĂą elle durait normalement 21 jours. Ce cadre condensĂ© reprĂ©sente un dĂ©fi majeur pour les candidats, qui doivent convaincre l’Ă©lectorat sĂ©nĂ©galais en parcourant le pays, en particulier durant le mois du Ramadan, pĂ©riode de jeĂ»ne observĂ©e par la majoritĂ© musulmane du pays.

La chaleur accablante, avec des températures pouvant atteindre les 40°C dans certaines localités, ajoute une autre couche de complexité à cette campagne électorale. Néanmoins, les citoyens sénégalais accueillent avec optimisme ce début de campagne, y voyant une opportunité de mettre fin à la crise institutionnelle qui a secoué le pays ces dernières semaines.

Dans ce contexte Ă©lectoral, l’absence de sondages officiels rend difficile l’identification des candidats favoris parmi les 19 en lice. Toutefois, deux grandes formations politiques se dĂ©marquent : la formation au pouvoir, reprĂ©sentĂ©e par l’ancien Premier ministre Ahadouba, et le parti PASTEF, dirigĂ© par Bassirou Diomaye Faye, actuellement en dĂ©tention. La rĂ©cente adoption d’une loi d’amnistie soulève des questions sur l’Ă©ligibilitĂ© et la participation de certains candidats, illustrant la complexitĂ© du paysage politique sĂ©nĂ©galais Ă  l’aube de ce scrutin.

Cette Ă©lection prĂ©sidentielle s’annonce comme un test crucial pour les prĂ©tendants au poste, dont beaucoup se prĂ©sentent pour la première fois. Avec un tel enjeu, la campagne Ă©lectorale de 2023 est scrutĂ©e de près, tant au niveau national qu’international, mettant en lumière les dĂ©fis et les attentes qui pèsent sur la dĂ©mocratie sĂ©nĂ©galaise.

Bienvenu đź‘‹
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page