24 HEURES

Donald Trump Ne Témoignera Pas Lors de Son Procès pour Paiements Occultes

New York, États-Unis – L’ancien président américain Donald Trump ne témoignera pas dans son propre procès criminel, marquant une décision stratégique majeure dans une affaire qui a captivé l’attention du public. La défense a conclu son dossier mardi sans appeler Trump à la barre, malgré des spéculations intenses et des déclarations antérieures de Trump affirmant qu’il prévoyait de témoigner.

Contexte de l’Affaire

Le procès, qui a débuté il y a plusieurs semaines, concerne des accusations selon lesquelles Trump aurait falsifié des documents commerciaux pour dissimuler un paiement de 130 000 dollars à la star du porno Stormy Daniels en 2016. Ce paiement avait pour but d’acheter son silence sur une relation sexuelle présumée datant de dix ans auparavant. Trump a plaidé non coupable aux accusations et a nié toute relation avec Daniels.

Stratégie de la Défense

Pendant des semaines, Trump avait laissé entendre qu’il pourrait témoigner, déclarant en avril qu’il prévoyait “absolument” de le faire. Cependant, sa décision de ne pas se présenter à la barre n’est pas surprenante dans les procès criminels, car cela aurait exposé Trump à des questions approfondies de la part des procureurs.

L’équipe juridique de Trump a appelé deux témoins à la défense, dont l’avocat Robert Costello. Costello a témoigné que Michael Cohen, l’ancien avocat personnel de Trump et témoin principal de l’accusation, lui avait dit qu’il n’avait aucune information incriminante sur Trump. La défense a tenté de faire rejeter l’affaire, arguant que le procès reposait sur le témoignage d’une personne avec un passé bien documenté de mensonges. Toutefois, le juge a refusé cette demande, laissant aux jurés le soin d’évaluer la crédibilité de Cohen.

Réactions et Implications

Trump, le premier ancien président américain à faire face à un procès pénal, a déclaré : “Je dis la vérité”, lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait choisi de ne pas témoigner. La décision de la défense de ne pas appeler Trump à la barre est vue comme une tentative de minimiser les risques associés à un contre-interrogatoire agressif par les procureurs.

Les jurés reviendront mardi prochain après le week-end de Memorial Day pour entendre les plaidoiries finales, et les délibérations devraient commencer le lendemain. Cette affaire pourrait avoir des répercussions significatives sur l’avenir politique de Trump, qui reste une figure dominante dans le Parti républicain et a laissé entendre qu’il pourrait se représenter aux élections présidentielles de 2024.

L’absence de témoignage de Donald Trump dans son propre procès marque une tournure significative dans cette affaire hautement médiatisée. Alors que le procès approche de sa conclusion, l’attention se tourne désormais vers les jurés qui devront décider du sort de l’ancien président. Cette décision, quel qu’en soit le résultat, pourrait avoir des implications profondes pour la politique américaine et l’avenir de Trump.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page