24 HEURESA LA UNEAFRIQUEINTERNATIONAL

📜 🔍Visite de Yayi et Soglo : Ali Lamine Zeine prĂ©sente les dĂ©tails de l’entrevue au Niger

Communiqué sanctionnant la visite au Niger des anciens présidents du Bénin : Nicéphore Soglo et Boni Yayi

Le lundi 24 juin 2024, les anciens prĂ©sidents du BĂ©nin, leurs excellences NicĂ©phore Soglo et Dr Boni Yayi, ont effectuĂ© une visite d’amitiĂ© au Niger. Cette visite s’inscrit dans la tradition de fraternitĂ© entre les peuples bĂ©ninois et nigĂ©riens et vise Ă  Ă©changer sur la crise bilatĂ©rale actuelle.

Rencontres officielles et Ă©changes fructueux

À leur arrivĂ©e Ă  Niamey, les prĂ©sidents Soglo et Yayi ont Ă©tĂ© accueillis Ă  l’aĂ©roport international Diori Hamani par le GĂ©nĂ©ral de Brigade Mohamed Toumba, ministre d’État, ministre de l’IntĂ©rieur, de la SĂ©curitĂ© publique et de l’Administration du Territoire, et Dr Soumana Boubacar, ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’État.

Le mardi 25 juin, ils ont Ă©tĂ© reçus en audience par le GĂ©nĂ©ral de Brigade Abdourahamane Tiani, PrĂ©sident du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie et Chef de l’État du Niger, en prĂ©sence de son Excellence le Premier Ministre Ali Mahaman Lamine Zeine, du GĂ©nĂ©ral de Brigade Mohamed Toumba et de Dr Soumana Boubacar.

CrĂ©ation d’une commission tripartite pour la rĂ©solution des diffĂ©rends

Lors des discussions, les prĂ©sidents Soglo et Yayi ont plaidĂ© pour un retour rapide Ă  des relations fraternelles normales. En rĂ©ponse, le GĂ©nĂ©ral de Brigade Tiani a acceptĂ© la crĂ©ation d’une commission tripartite comprenant des reprĂ©sentants des gouvernements bĂ©ninois et nigĂ©rien ainsi que les deux anciens prĂ©sidents du BĂ©nin. Cette commission a pour mission de garantir la sĂ©curitĂ© commune et de rĂ©tablir les Ă©changes socio-Ă©conomiques dans un climat apaisĂ©.

Reconnaissance et engagement pour la paix

Les anciens prĂ©sidents ont exprimĂ© leur satisfaction quant Ă  l’accueil reçu et ont remerciĂ© le GĂ©nĂ©ral de Brigade Tiani pour son Ă©coute et son souci des intĂ©rĂȘts de la paix et de la prospĂ©ritĂ© dans la sous-rĂ©gion. Ils ont soulignĂ© l’importance de suivre les traces de leurs prĂ©dĂ©cesseurs pour assurer la coprosperitĂ© des deux peuples.

Le communiquĂ© conclut sur une note d’espoir pour un retour rapide Ă  des relations apaisĂ©es et constructives entre le BĂ©nin et le Niger, soulignant l’importance de la fraternitĂ© et de la coopĂ©ration entre les deux nations.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boßte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page