24 HEURESA LA UNEJustice

Lourdes peines de prison pour Désiré Vodonou et Wilfried Ayatodé

🔒🚨 Lourdes peines de prison pour Désiré Vodonou et Wilfried Ayatodé 💰🇧🇯

Le 20 juillet 2023 marque une date historique dans le paysage judiciaire du Bénin. L’ancien député Désiré Vodonou et l’homme d’affaires Wilfried Ayatodé ont été condamnés par la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) pour une affaire de vol d’argent via des cartes volées dans deux banques au Bénin.

La sentence, tombée ce jeudi, a vu Vodonou et Ayatodé, avec deux autres personnes impliquées, condamnés à de lourdes peines d’emprisonnement pour leurs rôles respectifs dans cette affaire d’escroquerie complexe.

Vodonou a été condamné à 10 ans de prison, tandis qu’Ayatodé, considéré comme le cerveau de l’opération, a reçu une peine de 20 ans de prison. Les deux hommes ont également été condamnés à payer une amende substantielle de 314 000 000 francs CFA chacun.

L’audience, qui s’est déroulée le 11 mai 2023, a vu le parquet spécial requalifier les charges retenues contre les accusés. Vodonou a été poursuivi pour “complicité d’escroquerie via un système informatique” tandis qu’Ayatodé a été accusé d'”escroquerie via un système informatique et blanchiment de capitaux”.

Cependant, dans le verdict prononcé ce jeudi, ces charges ont été réévaluées. Ayatodé a été poursuivi pour recel de données informatiques et blanchiment de capitaux, tandis que Vodonou et un informaticien associé ont été poursuivis pour recel de données informatiques et blanchiment de capitaux. Un agent de banque impliqué dans l’affaire a également été accusé de complicité de recel de données informatiques et de blanchiment de capitaux.

La décision de la Cour, qui reconnaît chaque accusé coupable des faits ainsi requalifiés, marque un tournant significatif dans l’approche du Bénin en matière de lutte contre les infractions économiques. Cette affaire souligne l’engagement continu du pays à appliquer des mesures punitives strictes en réponse à de tels délits.

Trois autres personnes impliquées dans cette affaire ont été relaxées. Cela témoigne de la détermination de la Cour à établir la culpabilité au-delà d’un doute raisonnable, garantissant ainsi que la justice est rendue de manière équitable.

 

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page