24 HEURES

🗳️ Législatives en France : la barre des 200 désistements franchie contre le RN 🗳️

Faire barrage au Rassemblement National (RN) est devenu une prioritĂ© pour de nombreux candidats aux lĂ©gislatives françaises. Ce mouvement s’est intensifiĂ© avec un nombre croissant de dĂ©sistements pour Ă©viter que le RN ne gagne du terrain.

En Gironde, après le dĂ©sistement d’un candidat macroniste, les Ă©lecteurs ont montrĂ© leur soutien Ă  cette stratĂ©gie. Un citoyen a dĂ©clarĂ© : “Je suis pour le dĂ©sistement de chaque cĂ´tĂ© pour faire barrage au RN absolument.” Cette stratĂ©gie a Ă©tĂ© adoptĂ©e pour renforcer le front rĂ©publicain contre le RN, mĂŞme si certains Ă©lecteurs trouvent difficile de choisir entre un candidat RN et un candidat de la France Insoumise.

Depuis hier, les dĂ©sistements se multiplient. Dominique Fort, ministre en Haute-Garonne, a rĂ©sistĂ© avant de finalement se retirer, rĂ©pondant Ă  une dĂ©cision collective demandĂ©e par le PrĂ©sident et le Premier ministre. D’autres figures politiques, comme la secrĂ©taire d’État Sabrina Agresti-Roubache et les ministres Marie GuĂ©venoux et Fadila Khattabi, ont Ă©galement suivi cette voie. Ă€ ce jour, environ 200 candidats se sont dĂ©sistĂ©s, rĂ©duisant le nombre de triangulaires de 306 Ă  106.

Cependant, cette stratĂ©gie n’est pas sans critiques. Un jeune Ă©lecteur a reprochĂ© Ă  Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, un manque de clartĂ© dans les consignes de dĂ©sistement. Attal a dĂ©fendu la position du gouvernement en affirmant avoir pris des dĂ©cisions très claires dans toutes les circonscriptions.

Marine Le Pen, chef de file du RN, a dĂ©noncĂ© ce qu’elle considère comme une contradiction flagrante de la part du PrĂ©sident de la RĂ©publique. “Venir dire que la NUPES est l’antiparlementarisme, l’antisĂ©mitisme, le communautarisme il y a 15 jours pour aujourd’hui appeler Ă  voter massivement pour eux n’a aucun sens,” a-t-elle dĂ©clarĂ©.

Les candidats ont jusqu’Ă  ce soir 18h pour se dĂ©clarer en prĂ©fecture, laissant peu de temps pour ceux qui envisagent encore de se retirer. Cette campagne Ă©lectorale, marquĂ©e par des dĂ©sistements stratĂ©giques, pourrait redĂ©finir le paysage politique français et renforcer ou affaiblir les fronts rĂ©publicains et conservateurs

Bienvenu đź‘‹
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page