24 HEURESA LA UNE

Le futur Quartier culturel créatif de Cotonou : une révolution artistique et économique en perspective

Cotonou, la capitale économique du Bénin, est sur le point de subir une transformation culturelle et économique majeure grâce à l’ambitieux projet du Quartier culturel créatif (QCC). Annoncé par le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, lors d’une réunion avec le Conseil National des Organisations des Artistes (CNOA), ce projet vise à révolutionner l’image de la ville.

Prévu pour s’étendre sur une superficie d’environ 12 hectares dans la zone de l’Organisation commune Bénin/Niger (OCBN), le QCC envisage un paysage urbain culturellement vibrant. En plus de l’intégration de la cité ministérielle, la résidence des présidents de la République, l’hôtel de ville, et le bureau de la vice-présidente, le QCC prévoit une pléthore de nouvelles infrastructures.

Le ministre a évoqué l’installation de l’Institut franco-béninois, un district d’art de galeries, le musée d’art contemporain de Cotonou, un village d’art artisanal, un jardin de sculptures, des kiosques à musique et même une résidence d’artistes internationaux connus, le village de Césaire. Un “Aréna” de 7000 places, capable d’accueillir des événements sportifs, des concerts et des spectacles, est également au programme.

Mais le QCC ne se limite pas à la culture. Il est aussi prévu d’intégrer un pôle de loisirs, avec des salles de cinéma, des nightclubs, des salles de jeux vidéo en réalité virtuelle, et un pôle de bureaux avec des espaces de co-working. Cette structure multifonctionnelle permettra la formation et la création en design, en mode, en production virtuelle et en gaming. Pour couronner le tout, des boutiques, des showrooms, des restaurants gastronomiques et des bars aménagés dans des wagons de l’OCBN seront également inclus, conservant ainsi l’âme du site originel.

Le budget prévu pour ce projet titanesque s’élève à environ 30 milliards de francs CFA (120 millions d’euros), un investissement qui, selon le ministre Abimbola, représente l’engagement du gouvernement envers la valorisation du patrimoine culturel et le développement économique du pays. Cette initiative est une preuve de l’importance accordée à la culture, à l’art et à l’économie dans la vision de développement du Bénin.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

2 commentaires

  1. Nous encourageons ce gouvernement pour tout ce qu’il fait, ne baisse jamais la garde travailler nuit et jour le peuple est derrière vous !

  2. Hello !

    C’est l’été ! Il fait beau, les gens partent en vacances, les entreprises ferment et du coup, vous pensez qu’il faut arrêter de publier sur les réseaux sociaux ?

    Grave erreur !

    C’est au contraire le meilleur moment : Moins de concurrence + vous gardez votre consistance = plus de portée, d’abonnés, et de clients !

    Et ce n’est pas tout ! Saviez-vous que pendant l’été, les gens passent plus de temps sur leurs téléphones et leurs ordinateurs ? Les longues journées d’été sont parfaites pour rattraper tout ce qu’ils ont manqué. Alors, qu’attendez-vous pour partager votre quotidien, vos idées, vos produits ou vos services avec eux ?

    Soyez le rayon de soleil dans leur fil d’actualité. Continuez à engager votre communauté et à attirer de nouveaux abonnés avec votre contenu passionnant et pertinent. Faites-vous remarquer, soyez constant et restez en contact avec votre public.

    Et le plus beau dans tout ça ? Vous pouvez le faire plus facilement que vous ne le pensez. Comment ? En cliquant sur ce lien : https://bit.ly/44Sk10c. Vous découvrirez un outil qui vous permettra de publier plus régulièrement, plus efficacement et en y passant moins de temps.

    Alors, prêt à prendre d’assaut les réseaux sociaux cet été ? Cliquez sur le lien et prenez votre envol numérique dès maintenant.

    Bel été à vous et… publiez, publiez, publiez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page