24 HEURESA LA UNESANTE

La Dialyse au Bénin : Vers une Prise en Charge Complète ? 🇧🇯🩺

La Dialyse au Bénin : Vers une Prise en Charge Complète ? 🇧🇯🩺

Le gouvernement béninois envisage-t-il de rendre la dialyse gratuite ? C’est la question cruciale posée par le député Issiaka Arouna et neuf de ses collègues lors d’une séance parlementaire  . Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, était présent jeudi dernier pour répondre à cette préoccupation majeure concernant la situation des dialysés au Bénin.

Contexte et Efforts Actuels du Gouvernement

Depuis plusieurs années, le gouvernement béninois a déployé d’importants efforts pour améliorer la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance rénale. Benjamin Hounkpatin a souligné lors de son intervention que de nouveaux centres de dialyse, tant publics que privés, ont été agréés et équipés de nombreux générateurs. Ces initiatives visent à améliorer l’accès aux soins pour les patients dialysés.

Les Limites du Système Actuel

Malgré ces progrès, les députés ont soulevé plusieurs préoccupations. Actuellement, le pays ne dispose que de quatre centres de dialyse publics, répartis sur tout le territoire national. Cette limitation géographique pose un sérieux problème d’accessibilité pour les patients vivant dans des zones éloignées.

Un député a notamment souligné :

“Je constate à travers la présentation de Monsieur le Ministre que de nombreux générateurs ont été mis à disposition des centres de prise en charge. Cependant, il n’y a que quatre centres publics sur toute l’étendue du territoire. Je voudrais suggérer au gouvernement de faire un effort pour doter chaque département, tout au moins, d’un centre de prise en charge de dialyse.”

La Nécessité d’une Sensibilisation Périodique

Une autre préoccupation majeure soulevée lors de la séance est la recrudescence de l’insuffisance rénale chez les jeunes de moins de 50 ans. Un député a demandé des éclaircissements sur les campagnes de sensibilisation mises en place pour informer et éduquer la population sur les moyens de prévenir cette maladie :

“Quelles sont les campagnes de sensibilisation périodique mises en place par le ministère pour informer, éduquer la population sur les moyens de prévenir l’insuffisance rénale ?”

Les Enjeux Financiers et la Gestion des Fonds

La gestion des fonds alloués à la dialyse a également été au centre des débats. En 2016, un audit a révélé des pratiques malsaines dans la gestion des fonds destinés à la prise en charge des dialysés, telles que la surfacturation et les soins fictifs. Pour remédier à cette situation, le gouvernement a décidé de ne prendre en charge que les fonctionnaires d’État, laissant ainsi les autres patients sans soutien financier.

Vers une Prise en Charge Totale ?

La prise en charge partielle des patients dialysés reste une question sensible. Actuellement, sur les 412 patients dialysés au 1er novembre 2023, seuls 288 sont pris en charge par le gouvernement, laissant 124 patients sans aide financière. Un député a plaidé pour une prise en charge totale des coûts de dialyse pour tous les patients :

“Ce n’est pas pour 200 milliards de FCFA que nous allons laisser la prise en charge totale. Moi, je plaide pour que le gouvernement revienne à la prise en charge totale.”

La question de la prise en charge des soins de dialyse au Bénin est complexe et nécessite une approche holistique pour assurer l’accessibilité et l’équité des soins. Les efforts du gouvernement sont louables, mais les préoccupations soulevées par les députés montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour garantir que tous les Béninois souffrant d’insuffisance rénale puissent recevoir les soins nécessaires, indépendamment de leur statut socio-économique.

 

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page