24 HEURES

🎤⚖️ Iran : Le rappeur Toomaj Salehi condamné à mort en pleine contestation nationale

Le rappeur iranien Toomaj Salehi, connu pour son soutien vocal aux manifestations civiles et ses paroles critiques envers les politiques gouvernementales, a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  mort pour “corruption sur terre”, l’une des accusations les plus graves en Iran. Cette mesure judiciaire extrĂŞme intervient en rĂ©ponse Ă  son engagement dans les vastes mouvements de protestation dĂ©clenchĂ©s par la mort de Marsha Amini.

Ă€ 33 ans, Toomaj Salehi est devenu une figure culturelle et politique significative en Iran. Sa musique, qui rĂ©sonne fortement avec la classe ouvrière et les groupes dĂ©favorisĂ©s, l’a rendu populaire mais aussi un symbole de rĂ©sistance contre le rĂ©gime oppressif. Sa capacitĂ© Ă  articuler les luttes et les injustices auxquelles sont confrontĂ©s de nombreux Iraniens Ă  travers ses paroles poignantes et politiquement chargĂ©es lui a valu une attention nationale et internationale.

L’arrestation de Salehi en octobre 2022 a suivi sa participation active aux mouvements de protestation qui ont balayĂ© l’Iran. Le rappeur avait auparavant Ă©vitĂ© la censure pour produire des clips musicaux qui dĂ©fient directement le rĂ©gime, en dĂ©peignant sa nature oppressive et en dĂ©nonçant le manque de justice dans le pays. Sa popularitĂ© et son influence en ont fait une cible, aboutissant Ă  son arrestation peu après une interview avec la tĂ©lĂ©vision canadienne CBC, oĂą il critiquait ouvertement le gouvernement iranien.

Suite Ă  sa condamnation, un soutien massif de la part d’artistes et d’activistes du monde entier, y compris de figures notables comme la dessinatrice Marjane Satrapi, a Ă©tĂ© observĂ©. La communautĂ© internationale a exprimĂ© une profonde prĂ©occupation concernant la rĂ©pression de la libertĂ© d’expression et la sĂ©vĂ©ritĂ© de la peine infligĂ©e Ă  des artistes comme Salehi qui osent exprimer une dissidence.

La condamnation de Toomaj Salehi est un rappel sĂ©vère des risques encourus par les artistes et les activistes dans les rĂ©gimes qui rĂ©priment brutalement la libertĂ© d’expression. Ce cas a non seulement mis en lumière les abus continus des droits humains en Iran mais a Ă©galement mobilisĂ© un soutien mondial pour les libertĂ©s dĂ©mocratiques dans le pays. La communautĂ© internationale continue de suivre de près, appelant Ă  la justice et au respect des droits humains en Iran, dans l’espoir que la pression mondiale puisse conduire Ă  une rĂ©vision de la sentence sĂ©vère de Salehi.

Bienvenu đź‘‹
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page