24 HEURESA LA UNE

ers une Nouvelle Dynamique de Commercialisation du Soja

đŸŒ±đŸ’ŒVers une Nouvelle Dynamique de Commercialisation du Soja

Le Gouvernement du BĂ©nin, a annoncĂ© une sĂ©rie de mesures dĂ©cisives destinĂ©es Ă  libĂ©raliser et stimuler la commercialisation de cette lĂ©gumineuse essentielle. Ce communiquĂ©, Ă©manant du SecrĂ©tariat GĂ©nĂ©ral du Gouvernement, suscite un vif intĂ©rĂȘt chez les producteurs, les opĂ©rateurs Ă©conomiques et les consommateurs, signifiant une Ă©volution remarquable dans la stratĂ©gie nationale de l’agriculture.

Libéralisation du Commerce de Soja

La premiĂšre mesure phare concerne la libĂ©ralisation du commerce de soja grain qui devient dĂ©sormais libre sur l’ensemble du territoire national. Les opĂ©rations d’achat, de vente et de transport du soja ne seront plus entravĂ©es par des prix fixĂ©s, ce qui promet de fluidifier le marchĂ© et d’encourager les initiatives entrepreneuriales. Dans un contexte de globalisation croissante des Ă©changes, le BĂ©nin facilite l’exportation du soja, qui sera libre et sans nĂ©cessitĂ© d’agrĂ©ment prĂ©alable. Cette ouverture est une aubaine pour les exportateurs qui pourront dĂ©sormais conduire leurs activitĂ©s avec une plus grande autonomie et une rĂ©duction des contraintes bureaucratiques, en particulier via le port de Cotonou.

Contribution Ă  la Recherche et Ă  la Promotion Agricole

Le gouvernement a Ă©galement revu la contribution Ă  la recherche et Ă  la promotion agricole (CRA), une redevance prĂ©levĂ©e au cordon douanier par les exportateurs. Cette rĂ©vision, qui abaisse le montant de 140 FCFA Ă  30 FCFA par kilogramme de soja grain, allĂšge considĂ©rablement le fardeau financier des exportateurs et tĂ©moigne de l’engagement du gouvernement envers la recherche et l’innovation dans le secteur agricole. Ces nouvelles mesures sont accueillies avec enthousiasme par les parties prenantes, car elles reflĂštent une vision pragmatique de la part du gouvernement pour optimiser le secteur agricole. Non seulement elles favorisent une meilleure compĂ©titivitĂ© du soja bĂ©ninois sur le marchĂ© international, mais elles soutiennent aussi le dĂ©veloppement d’une agriculture rĂ©siliente et innovante.

La rĂ©forme annoncĂ©e est une nouvelle preuve de l’approche proactive du gouvernement en matiĂšre de politique agricole. Elle est conforme Ă  la vision stratĂ©gique du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) visant Ă  renforcer le secteur agricole, Ă  amĂ©liorer le bien-ĂȘtre des agriculteurs et Ă  promouvoir l’entrepreneuriat rural. En soulignant l’importance d’un environnement rĂ©glementaire favorable, ces mesures ouvrent de nouvelles perspectives pour le BĂ©nin, s’alignant sur les tendances mondiales de libre-Ă©change et affirmant le rĂŽle de l’agriculture comme pilier de l’Ă©conomie nationale.

Les acteurs de la filiĂšre soja peuvent dĂ©sormais envisager la campagne 2023-2024 avec optimisme et confiance, le gouvernement ayant posĂ© les bases d’une saison commerciale prometteuse, qui devrait incontestablement contribuer Ă  la prospĂ©ritĂ© du BĂ©nin.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boßte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page