24 HEURES

📊 Croissance et rĂ©partition des entreprises au bĂ©nin :  Une augmentation   de 62,8 % des entreprises en 15 ans 

L’Institut national de la Statistique et de la DĂ©mographie (Instad) a publiĂ© le rapport du 3e Recensement des entreprises au BĂ©nin pour l’annĂ©e 2023, rĂ©vĂ©lant une croissance significative du nombre d’entreprises et une concentration marquĂ©e dans le secteur tertiaire. Avec 252 155 unitĂ©s Ă©conomiques recensĂ©es, le BĂ©nin affiche une augmentation de 62,8 % par rapport aux 154 839 entreprises enregistrĂ©es en 2008.

Le rapport indique que le milieu urbain abrite 75,1 % des Ă©tablissements, tĂ©moignant de l’urbanisation croissante et du dĂ©veloppement Ă©conomique des zones urbaines. Le dĂ©partement du Littoral se distingue avec 24,7 % des entreprises, suivi de l’Atlantique (18,7 %), de l’OuĂ©mĂ© (13,6 %) et du Borgou (10,9 %).

En termes de localisation, 14,5 % des Ă©tablissements opĂšrent dans les marchĂ©s, tandis que 85,5 % sont implantĂ©s ailleurs. Les dĂ©partements du Littoral (6,6 %), de l’OuĂ©mĂ© (2,2 %), de l’Atlantique (1,5 %) et du Borgou (1,2 %) concentrent la majoritĂ© des activitĂ©s commerciales dans les marchĂ©s.

Le secteur tertiaire domine largement avec 78,5 % des entreprises, contre 21,4 % pour le secteur secondaire et seulement 0,1 % pour le secteur primaire. L’artisanat et le commerce prĂ©dominent, reprĂ©sentant respectivement 45,6 % et 42,2 % des unitĂ©s Ă©conomiques. Les activitĂ©s commerciales sont particuliĂšrement concentrĂ©es dans le Littoral (12,6 %), l’Atlantique (7,8 %) et l’OuĂ©mĂ© (5,8 %).

Cette croissance des entreprises reflÚte un climat des affaires favorable, soutenu par les réformes gouvernementales récentes. Le recensement vise à collecter des données quantitatives et qualitatives pour analyser la dynamique des entreprises et améliorer le secteur productif.

Le recensement de 2023 a couvert toutes les entreprises avec un local fixe, incluant des unitĂ©s Ă©conomiques diverses comme les Ă©tablissements semi-sĂ©dentaires et les unitĂ©s de services. Cependant, certaines structures, comme les commerçants ambulants et les taxis-motos, n’ont pas Ă©tĂ© incluses.

Malgré quelques réticences des entreprises craignant le fisc, cette opération vise à promouvoir un environnement économique propice et à sécuriser les outils de production. Le succÚs de cette initiative dépendra de la continuité des efforts de sensibilisation et de la mise en place de politiques adaptées pour encourager la participation future.

 conclusion*

Le 3e Recensement des entreprises au BĂ©nin offre une vision claire et dĂ©taillĂ©e de la rĂ©partition et de la croissance des unitĂ©s Ă©conomiques. Il met en lumiĂšre l’importance du secteur tertiaire et du commerce dans l’Ă©conomie bĂ©ninoise et souligne les dĂ©fis Ă  relever pour maintenir un climat des affaires dynamique et inclusif.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boßte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page