24 HEURES

🚨🇨🇩 Crise Humanitaire à Goma : Un Hôpital Sous Pression et une Population en Fuite Face à l’Avancée du M23 🏥💔

Goma, République Démocratique du Congo, 8 février 2024 – La ville de Goma, située dans la province du Nord-Kivu, fait face à une crise humanitaire sans précédent, exacerbée par l’escalade des combats entre les forces armées de la République Démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du M23. Depuis le début de la semaine, les hôpitaux de la région sont submergés par l’afflux de blessés, ne disposant plus que d’un seul lit libre pour accueillir les victimes du conflit.

Témoignages de Détresse : Une femme, sur le point de fuir sa maison, a été gravement blessée lorsqu’une bombe est tombée sur son domicile. “J’étais en train de plier mes bagages pour fuir, au moment de fermer la porte, j’ai senti quelque chose tomber sur mon bras”, raconte-t-elle, soulignant l’urgence et le désespoir qui saisissent les habitants de Goma et des villes avoisinantes.

Un Exode Massif : La ville de Saaké, à seulement 20 km de Goma, est également touchée par les violences, forçant des dizaines de milliers de personnes à fuir les bombardements. La situation dans le Nord-Kivu, en proie à la rébellion du M23 depuis deux ans, s’aggrave, menaçant la sécurité et la stabilité de toute la région.

Soutien Gouvernemental en Question : La visite éclair du ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, dans la région a été perçue comme insuffisante par les habitants et les critiques, qui déplorent un manque d’action concrète pour protéger la population et repousser les rebelles. “Les autorités ne nous considèrent pas et ne nous prennent pas au sérieux”, exprime un résident local, soulignant le sentiment d’abandon face à l’avancée des combattants du M23.

Une Crise Enfantine : Avec au moins 150 000 personnes ayant fui en une semaine, plus de la moitié étant des enfants, la crise humanitaire à Goma soulève des questions alarmantes sur l’avenir de ces jeunes vies et la capacité de la communauté internationale à répondre efficacement à cette urgence.

Alors que Goma et ses environs continuent de faire face à cette vague de violence, l’appel à une intervention humanitaire et sécuritaire plus robuste devient de plus en plus pressant. La communauté internationale, les organisations humanitaires et les autorités congolaises sont mises au défi de trouver des solutions immédiates pour protéger les civils et restaurer la paix dans la région.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page