24 HEURES

🕊️🇧🇯 Bénin : L’Eglise catholique à la barre ; Quel rôle pour 2026 ?

L’Église catholique, souvent perçue comme une institution spirituelle et morale, a joué un rôle crucial non seulement dans la guidance spirituelle mais aussi dans la médiation et la résolution des crises politiques au Bénin et à travers l’Afrique. Malgré les critiques récentes sur son engagement politique, l’histoire témoigne de son influence bénéfique et nécessaire à l’avancement de la paix et de la justice sociale dans des contextes souvent tumultueux.

Rôle Historique de l’Église au Bénin

Au Bénin, l’Église a été un acteur clé dans la transition démocratique, notamment à travers la figure emblématique de Mgr Isidore de Souza. Lors de la Conférence nationale des forces vives en février 1990, il a joué un rôle de médiateur et facilitateur qui a conduit à un changement de régime pacifique. Cette période, souvent citée comme un exemple de transition démocratique réussie en Afrique, met en lumière le potentiel de l’Église à agir comme un stabilisateur et un vecteur de paix.

Impact en Afrique

Le rôle de l’Église dépasse les frontières du Bénin. En Afrique du Sud, pendant et après l’apartheid, des figures religieuses comme l’archevêque Desmond Tutu ont utilisé leur autorité morale pour promouvoir la réconciliation. Au Sénégal, l’Église est restée une force de modération face aux troubles politiques récents, respectant sa mission de garder une distance équilibrée avec les pouvoirs tout en veillant à la sauvegarde des principes démocratiques.

Réponses aux Critiques

Contrairement aux appréhensions que son engagement actuel pourrait compromettre son impartialité, l’Église au Bénin et ailleurs en Afrique a montré qu’elle pouvait équilibrer son rôle spirituel avec un engagement civique actif sans perdre de sa crédibilité. Les interventions de l’Église sont souvent guidées par un souci de justice et d’équité, enracinés dans ses valeurs fondamentales.

L’Église reste un pilier de la stabilité et de l’éthique dans la politique béninoise et africaine. Son histoire d’engagement pour la justice et la paix en fait une voix nécessaire dans le dialogue national, capable de rappeler aux dirigeants leurs devoirs envers le peuple. Plutôt que de voir son rôle politique comme un risque, il devrait être perçu comme un atout pour le Bénin, renforçant les fondements d’une société plus juste et plus démocratique.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page