24 HEURES

🏛️🇧🇯 BĂ©nin: Le point des dĂ©bats de la Session Extraordinaire Ă  l’AssemblĂ©e Nationale

La session extraordinaire de l’AssemblĂ©e nationale du BĂ©nin, pour la 9ème lĂ©gislature, s’est ouverte ce mercredi 21 fĂ©vrier 2024 . Tenue au Palais des Gouverneurs Ă  Porto-Novo, cette session, prĂ©sidĂ©e par Louis Vlavonou et en prĂ©sence du Garde des Sceaux, Ministre de la justice, Yvon Detchenou, promet d’apporter des changements majeurs Ă  travers l’examen de douze dossiers importants, dont la rĂ©vision de la Constitution et la relecture du Code Ă©lectoral.

Avec 89 dĂ©putĂ©s prĂ©sents sur 109, l’assemblĂ©e a confirmĂ© le quorum nĂ©cessaire pour entamer les dĂ©bats sur des sujets cruciaux qui pourraient redĂ©finir le futur politique et lĂ©gislatif du BĂ©nin. Parmi les points saillants de cette session extraordinaire figurent la proposition de loi portant modification du Code Ă©lectoral, initiĂ©e par le dĂ©putĂ© NourĂ©nou AtchadĂ©, ainsi que la ratification de l’Accord de l’Organisation Mondiale du Commerce sur les subventions Ă  la pĂŞche.

La diversitĂ© des dossiers affectĂ©s aux diffĂ©rentes commissions de l’AssemblĂ©e nationale pour Ă©tude et avis souligne l’ampleur des rĂ©formes envisagĂ©es. Le projet de loi portant rĂ©glementation bancaire en RĂ©publique du BĂ©nin et la modification proposĂ©e du code Ă©lectoral par le dĂ©putĂ© AkĂ© NatondĂ© figurent parmi les sujets d’Ă©tude prioritaires.

Cette session extraordinaire intervient dans un contexte de dynamisme lĂ©gislatif, marquĂ© par l’amendement et l’adoption de rapports de sessions antĂ©rieures et l’installation de nouveaux membres de l’assemblĂ©e, illustrant la continuitĂ© et le renouvellement dĂ©mocratique au sein de l’institution.

Le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale, en annonçant la suspension temporaire de la session pour laisser place Ă  un sĂ©minaire sur l’agriculture prĂ©vu Ă  Dassa-Zoumè, a soulignĂ© l’importance de ce secteur clĂ© pour le dĂ©veloppement du BĂ©nin. Cette pause stratĂ©gique reflète la volontĂ© de l’AssemblĂ©e de s’engager pleinement dans des discussions qui impactent directement le bien-ĂŞtre et l’avenir de la population bĂ©ninoise.

Avec une reprise prĂ©vue lundi prochain, cette session extraordinaire de l’AssemblĂ©e nationale du BĂ©nin est Ă  suivre de près, car elle pourrait bien poser les jalons d’une nouvelle ère politique et sociale pour le pays.

Bienvenu đź‘‹
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page