24 HEURES

🏛️🇧🇯 Bénin: Le point des débats de la Session Extraordinaire à l’Assemblée Nationale

La session extraordinaire de l’Assemblée nationale du Bénin, pour la 9ème législature, s’est ouverte ce mercredi 21 février 2024 . Tenue au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, cette session, présidée par Louis Vlavonou et en présence du Garde des Sceaux, Ministre de la justice, Yvon Detchenou, promet d’apporter des changements majeurs à travers l’examen de douze dossiers importants, dont la révision de la Constitution et la relecture du Code électoral.

Avec 89 députés présents sur 109, l’assemblée a confirmé le quorum nécessaire pour entamer les débats sur des sujets cruciaux qui pourraient redéfinir le futur politique et législatif du Bénin. Parmi les points saillants de cette session extraordinaire figurent la proposition de loi portant modification du Code électoral, initiée par le député Nourénou Atchadé, ainsi que la ratification de l’Accord de l’Organisation Mondiale du Commerce sur les subventions à la pêche.

La diversité des dossiers affectés aux différentes commissions de l’Assemblée nationale pour étude et avis souligne l’ampleur des réformes envisagées. Le projet de loi portant réglementation bancaire en République du Bénin et la modification proposée du code électoral par le député Aké Natondé figurent parmi les sujets d’étude prioritaires.

Cette session extraordinaire intervient dans un contexte de dynamisme législatif, marqué par l’amendement et l’adoption de rapports de sessions antérieures et l’installation de nouveaux membres de l’assemblée, illustrant la continuité et le renouvellement démocratique au sein de l’institution.

Le président de l’Assemblée nationale, en annonçant la suspension temporaire de la session pour laisser place à un séminaire sur l’agriculture prévu à Dassa-Zoumè, a souligné l’importance de ce secteur clé pour le développement du Bénin. Cette pause stratégique reflète la volonté de l’Assemblée de s’engager pleinement dans des discussions qui impactent directement le bien-être et l’avenir de la population béninoise.

Avec une reprise prévue lundi prochain, cette session extraordinaire de l’Assemblée nationale du Bénin est à suivre de près, car elle pourrait bien poser les jalons d’une nouvelle ère politique et sociale pour le pays.

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page