24 HEURESA LA UNE

🚫🛑Scandale à Savalou : Exclusion de Deux Responsables pour Irrégularités dans la Commande Publique

Scandale à Savalou : Exclusion de Deux Responsables pour Irrégularités dans la Commande Publique

L’AutoritĂ© de RĂ©gulation des MarchĂ©s Publics (ARMP) a pris une dĂ©cision drastique le 20 juin 2024, en excluant la Personne Responsable des MarchĂ©s Publics (PRMP) de la commune de Savalou, Madame S. Ida Tossou Dadavoudou, et le Chef de la Cellule de ContrĂ´le des MarchĂ©s Publics (C/CCMP), Monsieur Jean-Claude Gbedo, pour des irrĂ©gularitĂ©s majeures dans les procĂ©dures de passation des appels d’offres. Ces exclusions marquent une Ă©tape significative dans la lutte contre la corruption et la mauvaise gestion des fonds publics au BĂ©nin.

Des Sanctions Sévères pour des Infractions Graves

Madame S. Ida Tossou Dadavoudou a Ă©tĂ© exclue de la chaĂ®ne de passation de la commande publique pour une durĂ©e de sept ans, du 1er juillet 2024 au 30 juin 2031. De son cĂ´tĂ©, Monsieur Jean-Claude Gbedo a Ă©tĂ© exclu pour cinq ans, du 1er juillet 2024 au 30 juin 2029. Cette dĂ©cision fait suite Ă  des irrĂ©gularitĂ©s relevĂ©es dans les procĂ©dures de passation des appels d’offres concernant plusieurs projets, dont la construction de huit boutiques le long de la façade de la mairie de Savalou et divers projets d’infrastructure dans les Ă©coles et arrondissements de la commune.

Des Violations des Principes Fondamentaux

Selon l’ARMP, Madame Tossou Dadavoudou est sanctionnĂ©e pour avoir violĂ© les principes de libertĂ© d’accès Ă  la commande publique, de transparence des procĂ©dures et d’Ă©galitĂ© de traitement des candidats et soumissionnaires. Elle est accusĂ©e d’avoir insĂ©rĂ© des critères discriminatoires et restrictifs dans les dossiers d’appel Ă  concurrence, compromettant ainsi l’intĂ©gritĂ© des procĂ©dures de passation des marchĂ©s.

Monsieur Gbedo, quant Ă  lui, est reconnu coupable de mĂ©connaĂ®tre les règles de contrĂ´le a priori, favorisant ainsi le lancement de dossiers d’appel Ă  concurrence avec des critères discriminatoires et non objectifs. Ses actes ont contribuĂ© Ă  la violation des principes de libertĂ© d’accès Ă  la commande publique et de transparence des procĂ©dures.

Une RĂ©action Ă  des DĂ©nonciations

Cette intervention de l’ARMP fait suite Ă  des dĂ©nonciations de deux entreprises soumissionnaires, signalant des prĂ©somptions d’irrĂ©gularitĂ©s. Après enquĂŞte, les irrĂ©gularitĂ©s ont Ă©tĂ© confirmĂ©es, conduisant Ă  l’annulation des procĂ©dures de passation des appels d’offres concernĂ©s. Cette dĂ©cision est un rappel sĂ©vère des consĂ©quences de la corruption et des pratiques illĂ©gales dans la gestion des marchĂ©s publics.

Une Lutte Contre la Corruption

La dĂ©cision de l’ARMP souligne l’engagement du BĂ©nin Ă  lutter contre la corruption et Ă  promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques. Les sanctions imposĂ©es Ă  Savalou sont un avertissement clair pour tous les responsables impliquĂ©s dans la passation des marchĂ©s publics. La transparence et l’intĂ©gritĂ© doivent ĂŞtre au cĹ“ur de la gestion publique pour garantir l’Ă©galitĂ© des chances et la confiance des citoyens dans les institutions.

L’exclusion de la PRMP et du C/CCMP de Savalou pour des irrĂ©gularitĂ©s dans les marchĂ©s publics est une mesure forte qui souligne la dĂ©termination du BĂ©nin Ă  Ă©radiquer la corruption. Cette dĂ©cision, bien que sĂ©vère, est nĂ©cessaire pour assurer la transparence et l’Ă©quitĂ© dans les procĂ©dures de passation des marchĂ©s, et pour protĂ©ger les intĂ©rĂŞts des citoyens et des entreprises honnĂŞtes.

Bienvenu đź‘‹
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page