24 HEURESA LA UNECulture

🔗 JISTNA 2023 Ă  Ouidah : CommĂ©moration, MĂ©moire et QuĂȘte de RĂ©conciliation 🌍

🔗 JISTNA 2023 Ă  Ouidah : CommĂ©moration, MĂ©moire et QuĂȘte de RĂ©conciliation 🌍

 Le mercredi 23 aoĂ»t 2023, la ville historique de Ouidah, porte d’embarquement des esclaves vers les AmĂ©riques, a rĂ©sonnĂ© des Ă©chos poignants du passĂ©. Les cĂ©rĂ©monies marquant la JISTNA, la JournĂ©e Internationale de Souvenir de la Traite NĂ©griĂšre et de son Abolition, ont illuminĂ© la ville, honorant la mĂ©moire de ces milliers d’Ăąmes qui ont traversĂ© la Porte du non-retour.

Un ÉvĂ©nement ProfondĂ©ment Symbolique

Ce ne sont pas seulement les citoyens bĂ©ninois qui ont assistĂ© Ă  cet Ă©vĂ©nement. Les dĂ©lĂ©gations des afro-descendants d’HaĂŻti, de la Guadeloupe, de la Martinique, de l’Ile de la RĂ©union, de la Belgique, du Togo et de la France Ă©taient prĂ©sentes pour rendre hommage. Des hommes et des femmes qui, des siĂšcles auparavant, ont Ă©tĂ© arrachĂ©s Ă  leur terre natale.

De la Douleur Ă  la Grandeur

Sous la prĂ©sidence du Ministre de la Culture, M. Babalola Jean-Michel ABIMBOLA, cette Ă©dition 2023 s’est distinguĂ©e par son thĂšme national : “De la douleur Ă  la grandeur”. Il est question d’embrasser le passĂ© douloureux, de reconnaĂźtre les horreurs de l’esclavage, mais aussi de puiser dans cette tragĂ©die l’Ă©nergie pour construire un avenir prometteur.

RĂ©habilitation et MĂ©moire

Le Gouvernement bĂ©ninois a entrepris d’importantes initiatives pour prĂ©server et revitaliser les sites mĂ©moriels liĂ©s Ă  l’esclavage. Le Fort Portugais, la Place aux enchĂšres, le MĂ©morial de Zoungbodji, la Route de l’esclave et la Porte du non-retour en sont les emblĂ©matiques reprĂ©sentants. La Maison de la MĂ©moire et de l’esclavage (MAME) et le bateau du dĂ©part illustrent davantage cette mission de prĂ©servation.

L’Appel Ă  l’UnitĂ©

M. Guy Losbar, PrĂ©sident du Conseil gĂ©nĂ©ral de Guadeloupe, a rappelĂ© l’importance de la solidaritĂ© et de la quĂȘte de justice et de rĂ©conciliation. Pour lui, la mĂ©moire douloureuse de l’esclavage doit ĂȘtre transformĂ©e en un moteur de paix et de progrĂšs. Les festivitĂ©s ont pris fin avec une marche mĂ©morielle du Fort portugais de Ouidah Ă  la Place aux enchĂšres, ponctuĂ©e par le dĂ©pĂŽt d’une gerbe et des confĂ©rences dĂ©bats enrichissantes.

  •  

Bienvenu 👋
C'est bien de s'informer

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boßte de réception.

Vos données sont sécurisées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page